Accueil > Dossier

Atos: chute de 45% en hebdo

Les analystes abaissent leurs objectifs



Le titre poursuit sa chute aujourd'hui avec une perte de près de 5% après le repli de 23% hier. En une semaine le titre a perdu 45%.

Invest Securities dégrade son opinion sur Atos de "achat" à "neutre" et sort le titre de sa "Sélection IS", avec un objectif de cours sensiblement abaissé de 38 à 20 euros, au lendemain de la présentation par le groupe informatique d'un plan de scission.

"Le schéma de scission nous donne raison, mais depuis, la situation s'est dégradée dans des proportions difficilement imaginables", juge l'analyste, qui pointe un redressement des activités d'Infogérance "plus long et surtout beaucoup plus coûteux qu'attendu".

Invest Securities reconnait que son nouvel objectif de cours fait ressortir un potentiel important pour le titre, mais il souligne le risque d'une augmentation de capital et l'absence d'intérêt spéculatif à court terme.

Oddo BHF réitère son opinion "sous-performance" sur Atos et abaisse son objectif de cours de 23 à 13,5 euros, voyant "toujours du downside et un momentum difficile" malgré la chute du titre après la présentation du plan stratégique du groupe informatique.

"La route sera définitivement longue malgré des choix stratégiques forts", estime l'analyste qui, suite aux annonces d'Atos, prend en compte les restructurations additionnelles attendues sur la période 2022-24 et l'augmentation de BFR.

"Ceci, couplé à une légère révision en baisse de nos prévisions de croissance organique et de MOA sur la période 2022-25 et à une hausse attendue des taux de financement, nous amène à réviser nos BPA en baisse de 70% en moyenne sur 2022-24", poursuit-il.

Stifel réduit à nouveau sensiblement ses estimations à la suite de la présentation par le groupe informatique d'un plan de scission.

" Atos prévoit d'investir 0,9 milliard d'euros au cours des exercices 22-23 et 400 millions d'euros et 200 millions d'euros supplémentaires au cours des exercices 24 et 25-26, pour un total de 1,5 milliard d'euros (contre une capitalisation boursière actuelle de la société de 1,6 milliard d'euros) " indique Stifel.

Compte tenu de l'ampleur de la transformation, de l'investissement initial et du retard dans les premiers signes des bénéfices du redressement, Stifel maintient sa note à conserver avec un objectif en forte baisse à 15 E (contre 30 E).

" Nous réduisons nos estimations pour la période 2022-26E de ~8% pour le chiffre d'affaires et de ~37% pour le bénéfice opérationnel ajusté " rajoute l'analyste.

" Les prévisions pour l'exercice 22 sont les suivantes : (1) croissance du chiffre d'affaires du CC de -0,5% à +1,5%, (2) une marge opérationnelle de 3% à 5% et (3) un FCF de -150 millions d'euros à +200 millions d'euros ".

UBS confirme son conseil neutre sur la valeur avec un objectif de cours inchangé à 27,5 E.

" Atos a annoncé qu'elle examinait la possibilité de diviser ses activités en deux parties, ce qui a entraîné le départ de Rodolph Belmer comme administrateur et directeur général, remplacé par deux directeurs généraux délégués, à savoir Nourdine Bihmane et Philippe Oliva " indique UBS.

Atos souhaite une séparation en deux sociétés cotées "leaders sur leurs segments d'activité respectifs", chacune avec une stratégie propre, une équipe de management dédiée, un conseil d'administration indépendant et une structure financière adaptée.

 

lexique

 
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.