Accueil > Dossier

Pernod Ricard:les prévisions des brokers

Le groupe présente ses objectifs au CMD



Pernod Ricard présente aujourd'hui la Conviviality Platform, nouvelle étape de son plan stratégique Transform & Accelerate couvrant les exercices 2022-23 à 2024-25, ainsi que ses objectifs à moyen terme.

Le groupe table à moyen terme sur une croissance du chiffre d'affaires entre +4 et +7%, visant la partie haute de la fourchette, et une amélioration de la marge opérationnelle d'environ 50-60 points de base par an, dès lors que le chiffre d'affaires s'inscrit dans cette fourchette.

RBC a renouvelé son opinion de "performance en ligne avec le secteur" sur le titre Pernod Ricard, qu'il continue d'assortir d'un objectif de cours établi à 169 euros.

Dans une note diffusée dans la matinée, le courtier canadien estime qu'à l'instar de son rival britannique Diageo, le groupe de spiritueux français a voulu communiquer des objectifs ambitieux à l'occasion de sa journée d'investisseurs (CMD).

Pernod a en effet déclaré viser à moyen terme la partie haute d'une fourchette prévoyant une croissance du chiffre d'affaires comprise entre +4 et +7%.

A titre de comparaison, Diageo s'est, lui, donné pour objectif de générer une croissance située entre 5% et 7%, rappelle le broker.

Au vu de la prévision d'une amélioration de la marge opérationnelle d'environ 50-60 points de base par an, RBC déduit que Pernod Ricard anticipe une croissance organique de son résultat opérationnel courant de 6% à 11%, à comparer avec les 6% à 9% visés par Diageo.

Selon lui, ces objectifs établis par les deux groupes s'avèrent tout simplement trop ambitieux.

"Compte tenu de notre vision d'un marasme économique imminent, nous continuons de croire qu'il existe un risque de déception significatif", avertit-il dans sa note.

Oddo confirme également sa note de " surperformance " sur le titre Pernod Ricard, avec un objectif de cours inchangé de 217 euros.

Le bureau d'analyses indique que l'annonce des objectifs de moyen terme conforte les attentes - voire offre un peu d'upside - et devrait soutenir le titre qui affiche une décote inédite de près de 10% par rapport à Diageo (probablement en raison du différentiel d'exposition à la Chine, selon Oddo).

" Fondamentalement, nous continuons de penser que le degré de concentration stratégique du groupe sur une bataille (spiritueux) combiné à un degré relativement élevé de diversification opérationnelle (gammes, marques, canaux, segments, pays) devrait continuer de soutenir la valorisation ", poursuit l'analyste.

Alors que le CMD (journée des investisseurs) se tient aujourd'hui, Oddo pense que l'événement sera principalement consacré au digital et à la meilleure exploitation de la data.

"Pour un groupe qui a construit un portefeuille de marques/gammes/catégories structuré et global, nous estimons que gagner en précision peut en effet être un facteur d'agilité et de différenciation ... et donc de croissance ", conclut le broker.

Jefferies confirme aussi son conseil à l'achat sur la valeur avec un objectif de 224 E.

" Dans notre rapport intitulé " Moving from an Analogue to a Digital Model ", nous avons souligné le potentiel d'une croissance plus forte et plus diversifiée, qui, parallèlement à une culture de performance croissante, devrait permettre une croissance des marges supérieure à celle des ventes et une accélération des bénéfices " indique Jefferies.

" La confiance que le marché accorde à Pernod en tant que fabriquant de boissons devrait entraîner une réévaluation de la valeur. Les actions sont peu chères pour leur qualité, avec un PER 2023 de 20,2x contre 21,3x pour les produits de consommation courante et 23,1x pour Diageo ".

 

lexique

 
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.